Critiques, Cernes et Café-Clopes

Accueil du site > Fading Suns > Univers > Maisons Nobles > Decados > Brève présentation de la Maison Decados

Brève présentation de la Maison Decados

samedi 22 janvier 2005

Maison célèbre autant pour ses méthodes peu orthodoxes que pour les frasques de ses plus célèbres membres, la maison Decados est surtout une puissance politique capitale des Mondes Connus. Rares sont les évènements des Mondes Connus n’impliquant pas de près ou de loin les Decados.

La longue généalogie menant des Tsars russes d’avant la première république jusqu’à Hyram Decados, Duc actuel, est un excellent révélateur de la mentalité Decados. Depuis des siècles, la cruauté, la ruse et même la trahison émaillent l’histoire. Les Decados actuels n’ont d’ailleurs rien à envier à leurs illustres prédécesseurs. Etre Decados signifie avoir survécu à une concurrence débridée et sans aucune limite entre membres de la même famille et parfois même de la même fratrie. Ainsi, dès leur plus jeune âge, les nobles apprennent à éviter les tentatives d’empoisonnement ou d’assassinat, anticiper les dénonciations ou trahisons, prévoir les ruses pour garder sa place et bien souvent organiser attentats ou assassinats nécessaires...

La prudence impose donc de ne jamais faire confiance à un Decados, même quand celui-ci paraît dans une posture délicate ou dans un état de faiblesse. Beaucoup de nobles ont appris à leurs dépens que la Mante (autre nom de cette maison, à partir du blason) n’est réellement inoffensive qu’une fois achevée, mais jamais avant.

Une des forces principales des Decados est l’Agence Jakovienne. Ce service de renseignements a su se rendre célèbre pour la qualité remarquable de ses renseignements, la difficulté qu’ont les autres services pour l’infiltrer, et la très grande efficacité des assassinats et autres actes "diplomatiques". Un dicton populaire dit que le membre de l’Agence Jakovienne est toujours celui que vous soupçonnez le moins. Ce service permet à la Maison d’avoir souvent un coup d’avance sur ses rivaux, d’assurer une certaine sécurité aux Decados où qu’ils soient, et de limiter les fuites de scandales.

La Maison Decados est aussi connue pour les frasques le plus souvent scandaleuses et spectaculaires des nobles. Cette famille semble avoir une attirance particulière pour les manipulations génétiques ou cybernétiques, les expériences prohibées par l’Eglise, les spectacles particulièrement sanglants et violents, les drogues bizarres et quelques autres choses. De façon inexpliquable, les inquisiteurs n’ont presque jamais réussi à trouver des preuves de ces rumeurs malgré l’absence visible de prudence des nobles. Ainsi, de multiples personnes n’hésitent pas à s’adresser aux Decados pour trouver certaines aides génétiques ou certaines drogues. Il est d’ailleurs de notoriété publique que le Selchakah ne peut être produit qu’en de rares endroits (notamment certaines planètes Decados) alors que pourtant on peut en trouver dans tous les Mondes Connus.

Les Decados ont aussi d’autres épouvantails. Les célèbres unités d’élite Kosaques sont réputées dans tous les Mondes Connus pour leurs masques sans visage, leurs armures noires, leur cruauté sans bornes, leur absence de scrupules, et leur facheuse habitude de se trouver là où ils peuvent le mieux aider la Maison. Bien peu de gens ont eu le privilège de les voir et de rester en vie. leur base d’entrainement serait sur Edenya, un des satellites de Severus, réputé pour ses conditions de vie extrêmes. Bien entendu, ce ne sont que des rumeurs. Personne (hors famille Decados) n’a jamais été sur Edenya.

Le tempérament si particulier des Decados fait qu’ils ont de mauvais rapports avec les Hawkwood et les Li Halan principalement. Les Hazat, qui eux aussi ont beaucoup perdu depuis les Guerres Impériales, entretiennent de bons rapports avec la Mante. Paradoxalement, l’Eglise, malgré leur réputation sulfureuse, ne semble pas leur chercher plus de problèmes qu’aux autres Maisons. De même les Ingénieurs et les Fouinards sont des invités fréquents aux tables Decados.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette